Main Article Content

Abstract

Objectif. Ce travail avait pour but de valoriser l’usage traditionnel de Psychotria calceata, espèce aux propriétés pharmacologiques diverses et menacée de disparition pour cause de déforestation dans la partie Sud-Cameroun avec comme objectif de dresser son criblage phytochimique. Matériel et Méthodes. Le criblage phytochimique a été réalisé selon le protocole standard de Harborne de 1998. Résultats. Le criblage phytochimique a révélé la présence des alcaloïdes, des composés phénoliques, des tanins, des glycosides, des saponines, des flavonoïdes, des anthocyanes et des coumarines. Discussion. La présence de ces familles de composés chimiques (notamment les alcaloïdes, les composés phénoliques, les flavonoïdes) justifie les propriétés antimalarique, sympathomimétique, antioxydant, antifongique, anticancéreux et hépatoprotecteur de cette espèce. Conclusion. La présence des métabolites secondaires identifiés permet de soutenir l’utilisation de Psychotria calceata en médecine traditionnelle pour le traitement de plusieurs pathologies.

Article Details

How to Cite
Nnanga, N., Ngolsou, F., Soppo Lobe, V., Maniépie, N., Nyangono Ndongo, M., Eya’ane Meva’a, F., Mpondo Mpondo, E., & Ze Minkande, J. (2020). Identification des Composés Bioactifs Pouvant Justifier l’Usage des Feuilles de Psychotria Calceata en Médecine Traditionnelle au Cameroun. HEALTH SCIENCES AND DISEASE, 21(9). Retrieved from https://hsd-fmsb.org/index.php/hsd/article/view/2272

References

  1. Chan M. www.who.int [en ligne]. Genève: OMS; 2014. Stratégie de l’OMS pour la médecine traditionnelle pour 2014-2023;[lu le 02/11/2017]; disponible : who.int/medicinedocs/documents/s21201fr/s21201fr.pdf
  2. Ndiaye M, Sy G, Dièye A, Touré M, Faye B. Evaluation de l’activité anti-inflammatoire de feuilles d’annona reticulata (annonaceae) sur l’œdème aigu de la patte de rat induit par la carragénine. Pharm. Méd. Trad. Afr. 2006 ;(15) :179-186.
  3. Dibong S, Mpondo M, Ngoye A. et Kwin M. Plantes médicinales utilisées par les populations Bassa de la région de Douala au Cameroun. Int. J. Biol. Chem. Sci. June. 2011 ; 5 :1105 – 1117.
  4. Zeggwagh A, Younes L et Yassir B. Enquete sur les aspects toxicologiques de la phytothérapie utilisée par un herboriste à Fes au Maroc. Pan Afr Med J. 2013 ; 14 :125 – 1746.
  5. Olivier S. et Martin C. Psychotria monensis sp nov (Rubiaceae), a tree species from Cameroon. Nordic Journal of Botany. 2010 ; 28 : 130-133.
  6. Hongmei Y, Hongmei Z, Caiqiong Y et Yegao C. Chemical Constituents of Plants from the Genus Psychotria. Chem. Biodiversity.2016 ; 13 : 807 – 820.
  7. Harbone J.B. Phytochimical method: a guide to modern technique of plants. Third edition. (1998). ISBN: 0412-57260-5.
  8. Sofowra A. Medicinal Plants And traditional Medicine in Africa. 2e Edition. Spectrum Books Ltd, Ibadan, Nigeria, 1993.
  9. Hongmei Y., Hongmei Z., Caiqiong Y. et Yegao C. Chemical Constituents of Plants from the Genus Psychotria. Chem. Biodiversity.2016; 13: 807-820.
  10. Formagio ASN, Volobuff CRF, Santiago M, Cardoso CAL, Vieira MDC, Valdevina Pereira Z. Evaluation of Antioxidant Activity, Total Flavonoids, Tannins and Phenolic Compounds in Psychotria Leaf Extracts. Antioxidants. Dec 2014; 3(4):745‑57.
  11. Ranarivelo LR, Ralambonirina TSR, Jaconnet O, Harizafy H, Randriamialinoro F, Rakotondrafara A, et al. Activités biologiques des extraits de Psychotriabridsoniae A. Davis & Govaerts (Rubiaceae) de Madagascar. 2016;5:11.
  12. Boumba LS, Nsonde Ntandou GF, Loufoua AB, Makambila MC, Abena AA. Toxicité aiguë, effets anti-inflammatoire et analgésique de l’extrait aqueux de Heinsia crinita (Afzel.) G. Taylor (Rubiaceae). Phytothérapie [Internet]. 2018 [cité 2 août 2020]; Disponible sur: https://phyto.revuesonline.com/10.3166/s10298-017-1174-4
  13. Ratnasooriya WD, Deraniyagala SA, Galhena G, et al (2005)Anti-inflammatory activity of the aqueous leaf extract of Ixora coccinea. Pharmaceutical Bio 43:147–52
  14. Bruneton J (2009) Pharmacognosie, phytochimie, plantes médicinales. 4e édition, Tec & Doc, Paris, 9:34-9
  15. Thongsaard W, Chainakul S, Bennett GW, et al (2001) Determination of barakol extracted fromCassia siameaby HPLC withelectrochemical detection. J Pharm Biomed Anal 25:853–9

Most read articles by the same author(s)

1 2 > >> 

Similar Articles

You may also start an advanced similarity search for this article.